Facebook link

Le Sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire, Bochnia - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Bazylika świętego Mikołaja z Sanktuarium Matki Bożej Różańcowej Bochnia

Le Sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire, Bochnia

Kościół z cegły i kamienia o schodkowym szczycie. Przed nim pomnik Jana Pawła II. Z boku widoczny wysoki, czterospadowy dach drewnianej dzwonnicy.
Plac św. Kingi 9, 32-700 Bochnia Région touristique: Pogórza
tel. +48 146123417
fax. +48 146119270
Depuis quatre siècles, Bochnia, célèbre pour ses mines de sel, accueille les pèlerins qui viennent rendre hommage à Notre-Dame de Bochnia.
Le tableau miraculeux est une copie du XVe siècle de l’icône de Jasna Góra. Après que des larmes de sang avaient apparu dans les yeux de Marie en 1633 (28 juillet) et en 1637 (15 mai), la commission épiscopale a émis un décret sur la nature miraculeuse de l’icône. Au XVIIe siècle, elle était classée parmi les effigies de Notre Dame les plus vénérées dans le monde chrétien. Le cloître des Dominicains ayant été supprimé à la fin du XVIIIe siècle, le tableau a été transporté dans l’église de Saint-Nicolas l’Évêque du XVe siècle. Au sanctuaire, les indulgences tombent le jour de la fête de Notre Dame du Rosaire (premier/deuxième dimanche d’octobre) et le 6 décembre (fête de saint Nicolas). C’est une église gothique du XVe siècle avec un ameublement des XVIIe et XIXe siècles et les polychromies des XVIe–XXe siècles (y compris selon les projets de J. Matejko), et avec un tableau de la vierge à l’Enfant célèbre pour ses grâces. À partir de 1997, elle possède le titre de basilique mineure, conférée par Jean Paul II, et dès 2003, c’est aussi une église collégiale. Le clocher en bois qui s’élève à côté compte parmi les monuments de la Route de l’Architecture de bois. Il a été reconstruit dans les années 1990-93, pour remplacer la construction incendiée qui datait du XVIe siècle).